Année 1053 de la troisième ère dite Askaärienne. Le monde est en proie aux anomalies spatio-temporelles et les continents sont en guerre. Incarnez le personnage dont vous rêvez et tentez de devenir le nouveau héros d'Aether, ou bien son destructeur.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Sam 16 Mar - 8:57

Vous êtes assis au sommet d'une des grandes tours du Haut Eterna. Une vue plongeante de la ville, animée, s'offre à vous, et le soleil levant vous indique que la journée sera belle. Mais ceci ne vous concerne pas. Dans votre tête, un seul objectif : Trouver des réponses. La mort de votre frère Gabriel vous hante, et vous avez besoin de connaître les moindres détails de cette affaire. Un point cependant vous traverse l'esprit : Vous êtes désormais un fugitif.

Evidemment, cela ne vous gêne pas ... Vous savez vous fondre dans les ombres et vous rendre discret, mais récemment, le nouveau dirigeant de la ville, élu par le comité du Tout Eterna, et dont vous ne savez pour l'instant rien, a engagé des auramancistes pour retrouver votre trace. Ceci est dû à votre évasion ... Vous êtes le dernier jugé d'un "Jugement Extraordinaire", et votre récente fuite, sans trace et ayant fait paniquer la chevalerie, a induit au Conseil d'Eterna que vous pouviez pratiquer une magie rare, nécessitant l'aide de spécialiste.

Qui sont les Auramancistes ? Vous les reconnaîtrez facilement. Leur école imposant un habit fait de toile bleue et or, leur longue capuche en pointe vous rapelle étrangement ces groupuscules, accusés à tort ou à raison, que vous avez vu massacré il y a de cela quelques années sur la place publique, mais il n'en est rien. Un auramanciste est un mage maîtrisant le flux continuel d'énergie se dégageant de vous, et que vous ne pouvez étouffer. Votre aura, d'une couleur particulière, est facilement repérable, aussi votre maîtrise des ombres ne vous sera pas d'une grande utilité pour leur échapper, mais une mort par étouffement saurait faire l'affaire, tant qu'elle est silencieuse.

Vous pouvez fuir la ville, ou trouver des réponses ... Votre destin vous appartient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Sam 16 Mar - 12:22

Dirjil contemplait la ville en silence. Accroché à une tour, il réfléchissait. Avait t'il correctement fouillé la ville? Son père ne savait rien sur Gabriel, ou avait préféré oublier, mais qu'en était il des Juges Extraordinaires? Ils n'avaient pas voulu répondre à la question de Dirjil, alors qu'ils auraient répondu par la négative s'ils n'eussent rien su de lui... L'assassin ferma les yeux un court instant, cherchant à faire le lien entre tous les événement qui lui étaient arrivés.

Sans rouvrir les yeux, Dirjil sauta de la Tour, et ouvrit grand les bras, accueillant l'air de la nuit avec amour. Dans la lumière de la lune, son corps semblait presque flotter, quand il disparut dans l'ombre de la tour d'où il avait sauté. Le temps, suspendu un instant, reprit brusquement son cours lorsque Dirjil sortit de l'ombre pour se mettre en marche rapidement dans les rues.

Zigzaguant dans les rues du Haut Eterna, le jeune homme savait parfaitement où il allait, et les regards désaprobateurs des quelques nobles encore debouts lui apprirent que certains l'avaient reconnu. Tot ou tard, il devrait quitter cette ville, c'était une évidence. Mais pour l'instant, Dirjil ne pouvait se permettre de quitter la ville. Pas tant qu'il n'avait aucune piste. Il passa sous un porche sans même s'arrêter, se contentant de pousser la porte qu'il savait ouverte, monta à l'étage sans même jeter un regard à la jeune femme paniquée qui étouffa un cri lorsqu'il entra dans sa chambre. Apparemment, c'était elle qui louait cette maison à l'Organisation que représentait Dirjil.

Le jeune homme leva une main dans sa direction, pour lui dire de se taire, et regarda la rue en contrebas. En voyant passer une patrouille de chevaliers, il n'eut même pas un sourire de contentement de les avoir évités. Il ouvrit la fenêtre en grand, attrapa le toit des deux mains, et se hissa dessus dans un silence complet. Les chevaliers étaient dorénavant sur sa piste dans la rue, comme il le prévoyait, et ne penseraient pas à surveiller les toits.

Dirjil se remit en mouvement après avoir contemplé la lune un instant, et continua de se diriger vers le temple Sumazen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 17 Mar - 11:37

Alors que vous observez les Lunes d'Aether, l'une pleine et l'autre croissante, non alignées, vous avez choisi de trouver les réponses aux questions que vous cherchez, puis vous constatez avec un certain mépris les divers rassemblements de chevaliers se regroupant dans les rues. Il vous apparaît alors évident que vous êtes recherché, mais vous ne vous en faites pas outre-mesure : Les toits sont votre domaine en Eterna, et rien ne saurait troubler votre quiétude. Aussi, vous décidez de vous diriger vers l'Ouest, en direction du Temple Sumazen, une grande pyramide ressemblant au Temple d'Orion, et sévèrement gardé.

Il y a peu d'Auramancistes dans la zone ou vous vous trouvez mais, peu à peu, votre piste se révèle. Alors que vous vous approchez du temple, un homme habillé de bleu regarde dans votre direction ...


Jet d'évasion sur 10 > Si 5 ou plus, évasion réussie





Evasion parfaitement exécutée, votre arcane des ombres semble plus puissant que la maîtrise de l'Aura de l'homme qui vous toise. Vous passez librement de toits en toits, et la silhouette du Temple se démarque doucement de la brume environnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 17 Mar - 15:24

Dirjil continue de marcher dans les ombres. Loin devant lui, il vit les contours du temple Sumazen s'élever, et du coin de l'oeil, il apercut un homme avec une robe bleue étrange, lui aussi sur les toits. Avec un sourire, il se souvint qu'Elle l'avait prévenu. Se fondant dans les ombres, Dirjil passa dans le dos de l'homme. Dans le silence le plus complet, il approcha ses lèvres de la capuche de l'homme, et prit une inspiration plus forte que les autres.

Alors que l'auramanciste sursaute et se retourne, Dirjil se fond de nouveau dans les ombres et disparait aux yeux de l'homme. Rassuré de ne rien voir, convaincu que son imagination lui joue des tours, l'homme soupire et se retourne de nouveau pour continuer de scruter la ville. Et voit Dirjil, face à lui.

Avant qu'il puisse hurler, Dirjil lui plaque une main sur la bouche, puis lui donne un coup de genou dans l'entrejambe et place le pouce de sa main restante sur la trachée de l'Auramanciste. Quelques gémissements à peine audibles plus tard, Dirjil s'écarte de sa cible, qui, la trachée broyée, recule doucement, incapable d'hurler ou de simplement respirer et s'effondre contre un mur. Son regard paniqué , alors qu'il se griffe déséspérement le cou ne parvient même pas à arracher une once de pitié à l'assassin, qui le regarde mourir.

Quelques secondes plus tard, ses yeux se vident de leur lueur, et Dirjil s'approche du cadavre. Le déshabillant rapidement, Dirjil revêt sa tenue et met sa capuche au dessus de son équipement. Il met alors le cadavre de l'auramanciste sur son épaule et se remet en mouvement. Toujours dans le silence, il arpente encore quelques toits, puis descend dans la rue. Déposant le cadavre sous un porche sombre, le jeune homme se remet en chemin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Lun 18 Mar - 10:51

Vous obtenez x1 : [tunique bleue de l'Auramanciste] - Cette tunique bleue et or ne vous apporte aucune protection, mais vous permets de vous fondre parmi les Auramancistes du continent ... Tant que vous n'avez pas à user de vos soi-disants pouvoirs.


Vêtu de vos nouveaux habits, vous continuez d'arpenter les ruelles, ayant laissé le cadavre de l'Auramanciste au loin. Vous savez que vous n'avez rien à craindre, car un mort ne parle pas, ainsi vous vous fondez tranquillement dans l'ombre des murs pour déboucher sur l'ultime avenue, bondée de monde.

Bien qu'il fasse nuit et que la Chevalerie rôde dans la ville, vous n'en aviez pas moins oublié que cette nuit se déroule le festival quadriennal en l'Honneur du dieu de l'Ordre, au temple Sumazen.

La garde s'en trouve renforcée, et le nombre de passants grouillants sur la grande avenue, torches allumées et alcool dans le sang vous étonne. Vous aviez perdu l'habitude de voir tant de monde rassemblé au même point mais ne reculez pas pour autant. Pour commencer, tenons en nous donc à votre stratégie initiale.



Jet d'évasion sur 10 > Si 5 ou plus, évasion réussie | -2 car [Tunique bleue de l'Auramanciste] = Si 3 ou plus, évasion réussie.



Jet d'Aléatoire sur 2 > Si 1, un garde vous interpelle car vous n'entrez pas dans les rangs des autres Auramancistes.




N'ayant peur de la Chevalerie, vous passez en douce dans la foule, usant de vos arcanes pour vous fondre derrière vos ennemis, sans un bruit, et ni les Auramancistes, bien trop occupés, ni la Chevalerie, pas assez dégourdie pour percevoir votre présence, ne vous voit. Vous arrivez au portail fermé du temple Sumazen, un attroupement se trouve à l'entrée, mais entre le portail et l'entrée, la zone, en amont, est vide et obscure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Lun 18 Mar - 19:05

Dirjil avait fendu la foule sans que personne ne le repère. Attentif à ne pas se trahir, il avait sagement esquivé les ivrognes, et s'était légérement vouté. Dissimulant parfaitement sa physionomie, cachant sa confiance, il était passé sans que personne ne le remarque, et avait presque atteint le portail. Un problème s'était cependant posé au jeune homme. Il n'avait aucun moyen d'entrer, tant les badauds s'amassaient, tels les moutons stupides qu'ils étaient. Se demandant combien il aurait pu tuer en quelques instants, Dirjil s'arrêta entre deux maisons, dans l'ombre.

Repoussant sa capuche en arrière pour mieux distinguer les prises et sentir de nouveau le vent dans ses cheveux, il regarda la façade. Convaincu qu'il ne pourrait simplement pas grimper sans se faire repérer, il se plaça dos à une porte et tenta de l'ouvrir sans grand espoir. Avant l'aube, dans ce quartier bourgeois, alors qu'une telle quantité de plébéiens arpentaient le quartier, il était absurde qu'une maison soit encore ouverte. Son diagnostic se vérifiant, Dirjil tira d'une de ses poches une fine aiguille et un fil d'acier. Il les introduisit dans la serrure et ferma les yeux, se concentrant uniquement sur ce qu'il avait à faire.

Un cliquetement se fit entendre, puis deux, trois, et le verrou céda. Rouvrant les yeux, Dirjil vérifia que personne ne le regardait, puis poussa la poignée. Attrapant son couteau gauche en entrant rapidement, Dirjil sonda rapidement la zone. L'entrée était vide, et deux manteaux, un masculin et un féminin étaient accrochés. Comme il n'y avait pas d'autre portes manteaux, Dirjil supposa qu'il n'y avait pas d'enfants, et plaqua son oreille contre la porte suivante. Des grincements, habituels dans une maison d'age moyen, mais aucun pas.

Poussant la porte lentement, Dirjil attrapa son couteau par la lame, prêt à le lancer à la moindre alerte. Il regarda rapidement le salon, et n'y vit rien susceptible de le gêner. De même pour la cuisine. Il s'avança vers l'escalier, marchant près du mur, semblant presque sur un fil, pour ne pas le faire craquer. Arrivé en haut, il comprit d'où venaient les grincements qu'il avait entendu à l'entrée d'un coup d'oeil dans la chambre, dont la porte était entrouverte, et dont les occupants étaient trop occupés pour réagir.

Dirjil continua, monta au deuxième étage, puis sur le toit, toujours dans le silence le plus absolu. D'ici, il était à 3 mètres des grilles et pouvait facilement les atteindre d'un saut. Le problème tenait plutot à l'atterissage, mais après tout, ce n'étaient jamais que 10 mètres. Se préparant mentalement à la douleur, Dirjil prit son élan, et, dans l'aube naissante, sauta dans l'ombre de la maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Mar 19 Mar - 14:38

Jet d'évasion sur 10 > Si 5 ou plus, évasion réussie | si 3 ou moins, l'atterissage vous fera perdre quelques points de vie.





Alors que vous prenez votre élan et que vous sautez en direction du sol pour rejoindre votre destination, au prix de quelques os, une chose retient votre pied au dernier moment, et vous fait basculer par dessus la fenêtre, avant de vous ramener contre le mur. La puissance de votre élan vous permets alors d'amortir votre chute et d'emporter avec vous ce qui vous a accroché.

Vous tombez sur un toit plat, plus bas que le précédent, et à votre pied se trouve accroché par les dents une Plante Gardienne de rang D :

Cette plante carnivore, dépourvue du sens de la vue, mordille goulument votre pied, en se raccrochant aux tuiles du toit grâce aux épines de ses feuilles et en tentant de ramener son pot de fleur à elle en exercant une pression sur ses racines et son corps vert filiforme. Celui-ci exhale, par ailleurs, une désagréable odeur ...

Votre évasion ayant échoué à cause de la vigilance de cette plante à pois bruns, un combat, devant rester au mieux silencieux, s'engage alors. Ces plantes exotiques crachent un souffle empoisonné qui, contrairement à ce que vous pensez, n'affecte en rien votre corps mais les tissus et armes que vous possédez. Cependant, une exposition prolongée avec le gaz peut endommager le tissu interne de votre peau.

La plante Gardienne craint le feu, et son corps filiforme est extrêmement résistant et corrosif.

Alors que vous observez l'Aube, vous pressentez qu'il ne vous reste que peu de temps pour atteindre le Temple Sumazen avant l'arrivée des Cardinaux d'Eterna. Vous êtes, par ailleurs, au courant qu'être vu dans les chambres secrètes - s'il est bien possible d'y entrer - est passible de la peine de mort.



Plante Gardienne > Charge du Spell : [Cri Strident de Fedora] 1/3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Mar 19 Mar - 15:17

Dirjil ferma les yeux lorsqu'il se sentit chuter, ralenti par il ne savait quoi. Entrainé dans une roulade avant aérienne, il ne pouvait simplement pas se remettre sur ses pieds, et pensait ne pas pouvoir finir un salto avant avant d'heurter le sol. Il ramena sa tête vers son torse, plaça son avant bras gauche un peu au dessus de son front, tout en inclinant son corps de la manière la plus efficace pour un atterissage pareil. Retenu un instant, il perdit sa concentration, et l'atterissage n'eut pas lieu quand il s'y attendait. Ainsi, il se réceptionna mal et roula maladroitement. Etendu sur le sol, il releva les yeux et regarda la plante qui lui mordait la cheville.

Passablement énervé après cet échec, il se souvint qu'il devait rester silencieux, même si le bruit de sa chute, bien qu'étouffé, avait du attirer une certaine attention. Cependant, rien n'était perdu, et il était bien décidé à arriver au temple sain et sauf. Il se releva doucement, ramassa sa dague et prit l'autre dans sa deuxième main. Dans sa jeunesse, sa maison était gardée par plein de plantes dans ce genre. Et le jeune homme savait que s'il n'agissait pas vite, la plante hurlerait à la mort. Et la mort préférerait sans doute s'adresser à Dirjil, qui flirtait avec elle depuis trop longtemps.

Attaque : Envol Démoniaque

Il jugea son terrain rapidement. Un toit en pente douce, une plante de cinq mètres de loin et qui attirait vers elle un petit pot en argile, le tout dans l'ombre... Dirjil fonça vers la plante, puis pivota sur son pied droit pour faire un tour complet et esquiver le bond de cette dernière. Il passa alors dans son dos, et attrapa le pot. Plongeant une de ses lames dedans, il fouilla dans les racines et finit par arracher la plante à son premier habitat. Encore silencieuse, car préparant son assaut, la plante se retournait doucement et ne tarda pas à attaquer. Mais une fois encore, Dirjil était prêt.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Mar 19 Mar - 15:17

Le membre 'Dirjil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque Physique' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Mar 19 Mar - 15:34

La plante Gardienne vit son pot se briser, et la terre qui retenait ses racines s'envola doucement en suivant la brise. La plante gardienne, retournant son bulbe, allongea son corps filiforme et enroula Dirjil tel un serpent, ouvrant la gueule et chargeant une violente énergie, qui se résuma à un crachat d'acide sur le torse du jeune homme.




ECHEC CRITIQUE !

... Maiiis, voila. Ce que la plante Gardienne ignorait, de par son petit cerveau, fut que le plus grand concentré de ses maigres pouvoirs se trouvait dans la terre autour de ses racines. Fatiguée, la plante ne put cracher l'acide, et fut contrainte de le ravaler, brûlant les parois de son corps et relâchant la pression sur Dirjil pour convulser au sol.


Spell : [Cri Strident de Fedora] : Annulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 7 Juil - 9:28

Dirjil regarda un instant la plante, avant de s'en détourner. De toute évidence, il l'avait surestimée, et elle n'était qu'une stupide plante carnivore sans utilité. Se détournant, il regarda autour de lui. Les grilles du temple étaient bien trop hautes pour être atteinte d'un bond, mais il pouvait sans doute les escalader. Après un rapide examen, Dirjil conclut que c'était le seul moyen d'entrer, et il bondit, agrippant les barres d'acier avec fermeté. Agile comme un singe, il arriva en haut des grilles avant que quiconque ait eu le temps de l'apercevoir, passa au dessus de leur sommet puis sauta en arrière, fit un double salto arrière, et atterrit sur ses pieds. Il regarda autour de lui et vit que la procession était bien plus loin.

Avec un sourire, il considéra un instant l'idée de rajouter un peu de Chaos dans cette fête au Dieu de l'Ordre, mais se retint de justesse. Alors que la procession approchait, il grimpa sur la statue la plus proche pour se dissimuler, et resta parfaitement silencieux alors que la procession le dépassait. Jetant un rapide coup d'oeil à la claymore que portait la statue, Dirjil se demanda quel genre d'idiot pouvait espérer se battre efficacement avec une arme aussi lourde qu'inutile, puis se remit en route. Grimpant sur le dôme du temple, il se laissa glisser a travers une ouverture, et atterrit dans un silence presque parfait. Semblant presque glisser sur le marbre tant ses mouvements étaient indétectables, il rabaissa sa capuche et s'aventura dans les profondeurs du temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Jeu 18 Juil - 20:26

Alors que le temple, parfaitement vide, s'offre à vous, vous décidez de vous aventurer à l'intérieur, en quête de réponses aux questions qui vous tourmentent depuis maintenant trop longtemps. Aucune lumière n'est allumée ... Seuls les rayons lunaires passant à travers les vitraux multicolores du temple vous procurent la sensation de ne pas être plongé dans les ombres les plus totales.

Evidemment, en tant que maître de ces dernières, cela ne vous aurait posé problème outre mesure, mais tandis que vous vous enfoncez dans les profondeurs du lieu de culte, vous ne savez si quelconque danger peut traverser votre route. Ce silence vous trouble, par ailleurs : Vous vous attendiez réellement à ce qu'il y ait des ennemis, mais l'écho de vos pas reste votre unique compagnie.

Pour combien de temps ? Ces questions se bousculent dans votre tête, mais votre sang-froid vous empêche d'être oppressé. Ce n'est clairement pas votre genre. Un réflexe vous autorise cependant à sortir votre arme pour la garder en main. Au milieu de la grande salle du temple Sumazen, vous vous stoppez, écoutant attentivement ce que vous avez perçu comme un bruit suspect. Quelques secondes de silence et de réflexions vous font alors penser qu'il ne s'agit que du vent, mais un doute subsiste. Les battements de votre cœur résonnent dans votre poitrine, et votre instinct de meurtrier s'étiole. Une créature cyclopéenne, volante, et de taille moyenne, fonce vers vous. L'esquivant sans souci, vous la voyez alors ralentir puis disparaître derrière vous, à la manière d'un spectre. Deux autres foncent vers vous.

Vous vous baissez, et n'avez le temps de répliquer. Celles-ci disparaissent à leur tour. Dans l'Ombre, une femme apparaît, vêtue d'une capuche similaire à la votre. Vous constatez alors que la robe qu'elle porte est imprégnée d'une Aura qui vous est familière, mais dont la puissance aurait pu vous effrayer, si vous en aviez la capacité.

Vous connaissez cette femme. Celle-ci vous sourit, et ses yeux rouges se plongent dans les vôtres. Un fin sourire, révélant une canine pointue ... tandis que les monstres cyclopéens qui vont attaqués se matérialisent autour d'elle, voletant et générant une fine membrane la recouvrant, invisible à l'oeil nu.


Celle qui semble être une sorcière tend la main dans votre direction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Ven 9 Mai - 17:06

Dirjil inspira longuement, puis se remit à marcher, un sourire confiant sur le visage. Cette femme... Il ne savait toujours pas quoi en penser, mais... Elle lui avait donné des ailes. Des ailes d'ombre, bien sur, fugaces, éphémères sans doute mais... Elle lui avait donné le pouvoir de retrouver Gabriel. Et il l'utiliserait jusqu'au bout... Quant à ce qu'elle lui voulait maintenant... Sans un mot. Rabattant doucement sa capuche, laissant de nouveau ses cheveux libres, ses pas toujours aussi légers, et s'arrêta devant la jeune femme. Dans le même mouvement, il s'inclina et s'agenouilla, puis resta prostré ainsi quelques instants. Se relevant doucement, il continua de baisser les yeux, comme pour ne pas la voir en face.

En réalité, bien qu'il semblât parfaitement statique, en cet instant, s'il ne revelait pas les yeux, c'était pour ne pas qu'elle voie le trouble dans lequel elle le mettait. Ses pupilles se dilataient avant de se recontracter, encore et encore, alors que la panique manquait de le faire passer dans l'Instinct afin de s'échapper le plus vite possible. Bien sur, il était venu ici pour la retrouver, Il savait qu'elle serait là, à l'attendre, les ombres lui avait soufflé, et il ne pouvait en aucun cas se méprendre sur leurs dires, il savait ce qui l'attendait... Mais cette femme... Il ne savait rien d'elle. Inspirant de nouveau à fond, il ferma les yeux quelques instants, puis releva la tête pour lui faire face. Il savait que, lorsqu'il rouvrirait les yeux, il la regarderait en face, qu'elle pourrait le prendre comme un défi, mais... Il n'était pas son serviteur, et si elle le privait des Ombres... Il la tuerait dans la Lumière pour lui reprendre ses pouvoirs.

Oui, il se le promettait.

Il rouvrit les yeux. Leurs iris de la même couleur restèrent immobiles quelques instants, puis Dirjil se fendit d'un sourire moqueur, avant de rebaisser la tête, pour s'incliner, et de la regarder de nouveau en face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Sam 10 Mai - 16:52



La femme vous observe quelques secondes et vous demande de vous redresser. Ce que vous faites. Vous êtes plus grand qu'elle en taille, mais cela n'est peut-être qu'une impression. Rien n'est plus sûr, à présent. Dans le temple Sumazen, dans cette grande salle emplie de piliers et de bancs d'église aux couleurs de l'ébène, une énergie particulière semble prendre forme autour de vous. Quelque chose que vous ne soupçonnez pas se tapît dans l'ombre, et vous ne le ressentez que peu. Sur vos gardes, le regard de Pâris, caché par sa capuche, vous prouve cependant que vous n'avez rien à craindre. Pour l'instant. La femme recule de quelques pas et fait un petit sourire, avant de vous tourner le dos. Une aura ténébreuse, bien plus ténébreuse que vos ombres, virevolte autour de son corps, l'espace d'un instant.

Elle écarte les bras et contemple un sublime vitrail face à vous, où passent plusieurs rayons lunaires s'abattant sur le sol.


- Un bien triste endroit pour trouver de bien tristes réponses.


Pâris baisse doucement les bras. Tout autour de vous semble bien plus lourd. Plusieurs ombres dansent autour de vous, et de nombreux monstres de taille différentes apparaissent, vous observant de leurs yeux blancs purs. Partout où leurs pattes se posent, le décor semble doucement s'effacer, comme si on lui imposait de ne plus exister. La sorcière tourne légèrement la tête, de façon à ce que vous ne voyiez que son œil rouge comme le sang, et murmure :


- N'as-tu aucun péché à repentir ? Nous sommes dans un lieu spécialement fait pour, après tout. Entre ces murs, tous t'écoutent, fils des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 11 Mai - 0:50

A la dernière phrase de la jeune femme, le sourire de Dirjil dévoila ses dents et surtout ses canines blanches. Sans répondre directement à la sorcière, se jouant de la terreur qu'elle inspirait, restant perpétuellement sur le fil mince entre la provocation et l'offense, il se détourna, alla s'adosser a une colonne de pierre non loin, leva une jambe pour plaquer la plante de son pied contre la base de la colonne, et laissa ses cheveux blancs cacher ses yeux, comme un voile paradoxalement mortuaire, en commençant à parler. Sa voix était beaucoup plus douce que l'on aurait pu s'y attendre... Mature, sans doute menaçante, pour un humain normal, mais avec un phrasé très délicat et très doux... Chaque syllabe semblait tout à la fois être mise en relief et fondue dans les autres, comme une mélopée funéraire... Oui, c'était sans doute comme cela que l'on pouvait le mieux définir sa voix... De façon assez surprenante, l'élégance se dégageant de cette voix faisait que son possesseur n'était plus seulement un garçon frêle vaguement inquiétant, mais pour une incarnation de la mort, passant délicatement ses doigts dans les cheveux de sa prochaine victime, et ses deux couteaux se substituaient à une faux qu'il n'aurait pas pu manier en gardant son agilité...

<div style="text-shadow: 1px 1px 3px #000000">"Combien de péchés dois-je te raconter pour que tu me laisses de nouveau libre d'arpenter ce monde ? Veux tu entendre un péché particulier ? Dois je commencer par le début ou par la fin ? ... Pas de réponse, hein ? Alors laisse moi simplement te parler du péché, plutôt que te narrer des faits que les Ombres t'ont déjà rapporté mille fois... Avant tout, sache que... A part le larcin et le meurtre, je n'ai jamais pêché. Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis un gentil garçon, mais personne ne peut affirmer que cette ville est une gentille ville, que ce monde est un gentil monde, ou que ces Dieux sont de gentils Dieux... Le temple Sumazen... De l'hypocrisie... Est ce un péché ? Pour répondre à un autre péché ? Le péché d'orgueil de ces dieux, persuadés que rien ne peut les atteindre ? Ou leur besoin de tout dominer, tout contrôler ? Les Ombres te l'ont déjà dit, bien sur, mais... Tu n'es pas sans savoir que dans la Noblesse de ce monde, comme dans toutes les noblesses, le premier fils est destiné a la sauvegarde du patrimoine et du domaine, le second à la carrière militaire, et le troisième à la carrière ecclésiastique... Mais, de par mon aspect, mon père a cru bon d'ordonner que je sois considéré comme un troisième fils.

Alors, sans rien dire, j'ai assimilé plus de théologie que beaucoup n'en croiraient exister. J'ai appris l'histoire de ces êtres, du moins, l'histoire qu'on en narre... Même leurs défaites sont héroïques ! Que dire de la défaite de Gozen, alors possédé par Newark, par le champion de Kaärma a ce moment là, Sumaru ? Etait ce une défaite de Gozen face à Sumaru, ou une victoire de Sumaru et Gozen face à ce bougre de Newark ? Toutes leurs défaites ne sont que des victoires salement dissimulées... Mais une chose est certaine. Des êtres aussi puissants n'ont pas besoin d'inventer une histoire, juste de la réécrire... Le peuple se serait contenté d'une simple affirmation de leur existence, pourtant, elle est justifiée, narrée... Ils ont grandi, sont devenus plus puissants, sont devenus des dieux... Et leur orgueil les as poussé à enjoliver autant qu'ils le pouvaient... A dissimuler leurs faiblesses... Voilà pourquoi nul n'a pu les vaincre... Leur Péché est leur force ! Alors, Mes péchés deviendront la mienne !
</div>
Il avait commencé à parler de plus en plus fort, tant et si bien qu'il agitait la tête, presque sans le vouloir, au fil de son récit, laissant ses cheveux chuter sur le coté, dévoilant son regard, où ne perçait plus aucune humanité, seulement une détermination à toute épreuve. 
<div style="text-shadow: 1px 1px 3px #000000">"Je m'immergerais dans la mort, toujours plus s'il le faut, afin de pouvoir un jour me retrouver face à l'un d'eux, et lui arracher le destin de mon frère ! Je le ramènerais, puis nous vivrons ensemble ! J'expierais mes péchés, si c'est ce que l'on me demande, mais je le sauverais ! Il est mort à cause de l'orgueil des hommes ! De l'orgueil des dieux ! Voilà le pêché suprême, et pourtant un pêché passant inaperçu ! Un pêché mineur, emportant chaque jour plus de vies... Je détrônerais les Dieux qui croient pouvoir me gouverner, je Briserais le Destin, je transcenderais la mort, puis j'affronterais le jugement des hommes...

Je sais ce que tu penses... Je fais preuve d'orgueil en voulant défier les dieux, n'est ce pas ? Je me crois bien plus fort que ce que je suis réellement, j'imagine pouvoir devenir un Dieu ! Peut être, oui. Peut être suis je orgueilleux. Pour être franc, je n'en ai rien à foutre. Je sauverais Gabriel, le seul être dans ce monde n'ayant pas une once d'orgueil, le seul être qui saura purifier ce monde, bien plus que mes lames ne sauraient le faire ! Pour donner naissance à un monde où aucun humain ne se croira supérieur à un autre ! Un monde où l'Orgueil n'aura pas sa place ! Un monde où je n'aurais pas été rejeté !
</div>"

Ce dernier mot avait été hurlé mais, étrangement, il ne semblait pas avoir quitté la Basilique où ils se trouvaient, étouffé par les ombres... Très lentement, Dirjil releva les yeux pour regarder de nouveau dans l'âme de Pâris. Deux traits plus propres que le reste de son visage, a moitié couvert de poussière, partant de ses yeux et arrivant jusqu'à ses machoires apparaissaient clairement à la lueur discrète des torches. Et, entre ces deux traits, un sourire. Carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 11 Mai - 11:45

Pâris relève doucement la tête à l'entente de vos paroles, et lorsque le mot rejeté résonne dans la cathédrale, un silence pesant suit doucement. Quelques secondes de silence brutal. Les rayons lunaires caressant la peau de Pâris s'assombrissent doucement et un très léger bourdonnement parvient à vos oreilles. Votre Instinct vous injecte automatiquement une dose d'adrénaline.

Il faut fuir.




Vous retournant d'un seul coup, non pas par peur mais par instinct, vos pas semblent pourtant bien plus lourds. Fuir est impossible. Dos à Pâris, vous voyez la porte du temple se refermer violemment devant vous. Le bourdonnement perçu devient plus insistant. Un petit sourire de la part de la sorcière, accompagné d'un rire mélodieux, fend l'air, et ce qui était auparavant un bourdonnement devient le son de l'océan déchaîné.

Une vague ténébreuse, similaire à de l'eau aux couleurs du vide, se déploie dans le temple et s'abat contre chaque obstacle, l'engloutissant. Vous ne pouvez fuir cette vague qui veut vous briser. Un seul contact ... Et vous voilà englouti.

Tandis que vous vous noyez dans ces eaux noires, un semblant d'air parvient à votre nez et vous permet d'obtenir de l'oxygène, bien que celui-ci soit rare. Vous n'êtes pas en mesure de dire s'il s'agit d'une illusion. Pourtant autour de vous, tout est clair. Des centaines de ces monstres obscurs, non fait de ténèbres mais d'une matière bien plus dangereuse, aux yeux et à la bouche d'un blanc pur, tournent autour de vous. Autour de vous et de leur maîtresse. Pâris, face à vous, vous tend la main. Son sourire s'est élargi et sa capuche est baissée, révélant de magnifiques cheveux noirs et bleus. Ses yeux aux couleurs du sang des guerriers abattus lors des grandes guerres s'illuminent lorsqu'ils croisent votre regard, et ses pupilles félines se dilatent pour ne former plus que deux traits harmonieux.


- De nombreuses personnes auraient préféré se suicider plutôt que de rester face à moi en affirmant pouvoir détruire les dieux. L'Orgueil n'est qu'une façade crée par l'Humanité pour cacher sa faiblesse et son manque de courage. Es-tu fou, ou bien courageux ?


Sa main reste en stase face à vous, tandis que les créatures de l'Elros se rapprochent doucement, humain l'air et aboyant. Le regard de Pâris se fait plus insistant. Son sourire s'élargit, laissant l'impression qu'elle éprouve une sensation de joie inéluctable. Il n'en est cependant rien.


-Les Ombres m'apportent chaque jours les plus grandes ignominies causées par l'humanité. Mais aussi les actes de bravoure les plus grands. Je me délecte de chaque facette du miroir de l'âme et souhaite faire un festin de ta destinée. Tu voudrais détruire les dieux et récupérer par Orgueil le seul être qui n'en posséderait pas ? Seule une force est capable de faire de tes désirs une réalité. L'Elros originel. Trouve les sept péchés capitaux et ranime la flamme primale du Tout-Puissant. Nous verrons alors ...


Elle ferme les yeux et sa main tendue devient un poing s'abaissant doucement.


- ... Si tu aurais dû mourir de cette vague.



Lorsque vous vous réveillez, vous êtes sur le toit d'un bâtiment du Bas-Eterna. Le jour se lève doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 17
Pièces : -63
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
70/70  (70/70)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Dim 11 Mai - 18:54

Titubant légèrement pour se relever, Dirjil regarda autour de lui. L'aube était venue, et avec elle, le mal de crâne typique d'une rossée... Il ne se souvenait presque plus de rien... Sinon qu'il était allé au temple Sumazen... Pourquoi, déjà ? Et pourquoi avait il la fugace impression d'être surveillé ? Fermant doucement son oeil droit, plaçant sa paume devant le gauche, il contracta, avec une lenteur presque infinie, les muscles de sa main en la faisant se fermer tout doucement... En réalité, malgré les apparences, cela exigeait un contrôle bien plus grand que ce que l'on pouvait penser, et, tandis que son corps s'occupait de gérer cela, son esprit, lui, pouvait voguer librement. Il se souvenait... De la Mère des Ombres, le menaçant, l'attaquant... Il se souvint de son discours, et des créatures qui l'avaient entouré, leurs grands yeux blancs fixés sur lui... Il avait fui, craignant pour sa vie, et donc pour celle de son frère, mais elle avait fini par ne pas le tuer... En lui disant... De trouver les sept péchés capitaux pour atteindre l'Elros... Peut être... Ou peut être avait il rêvé... Non. Il pouvait encore sentir l'emprise d'une ombre plus forte que les siennes sur son corps...

Dégainant ses couteaux, il les fit tourner entre ses doigts, baissa le visage pour remonter son écharpe au dessus de son nez, et contempla l'aube jusqu'à ce que la dernière lueur orange s'éteigne. Voilà ce que l'Instinct lui montrait, en somme... Les hommes sous leur véritable nature... Des cibles, rien de plus. Des êtres vidés de leur âme par le pêché. Des êtres qui n'étaient rien de plus, désormais, que des morts vivants... C'est pour cela que la mort n'effrayait pas... Il la côtoyait a chaque instant... Faire quelques pas dans la rue était déjà rentrer en contact avec elle. Elle avait consumé tous les hommes, et même les dieux... Cet âge était un âge mort. Et ce Soleil naissant ne faisait que renforcer ce contraste... Peu importe le nombre de fois où il se levait, la Vie ne renaîtrait jamais par sa simple apparition. Il fallait des hommes forts pour protéger les hommes purs qui permettraient ce renouveau.

Comme son frère l'avait protégé, à l'époque, il allait protéger ce monde.

C'est sur cette pensée que le Spectre aux cheveux Blancs descendit dans la rue et commença a courir en direction des Ports. Peu importe ce qu'il cherchait, il avait obtenu des réponses. Il trouverait les Sept Péchés, et vaincrait les Dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 26
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   Mar 13 Mai - 10:32

[Dirjil : Quête principale numéro 1] : Ombre d'une destinée - [Terminé !]


Vous gagnez 300 points d'expérience !


Vous gagnez 200 golds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Dirjil : Quête Principale numéro 1] : Ombre d'une destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Certaines fleurs n'éclosent qu'à l'ombre de la destinée [PV Lorenz] TERMINE
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» 1° SUPERIEUR; Les Grandes Personalités de la Numérologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginary Rebirth :: Eterna (XVIIeme) :: Solo :: Haut Eterna-