Année 1053 de la troisième ère dite Askaärienne. Le monde est en proie aux anomalies spatio-temporelles et les continents sont en guerre. Incarnez le personnage dont vous rêvez et tentez de devenir le nouveau héros d'Aether, ou bien son destructeur.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

 

 Shinitagari-Vers le mauvais côté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 14
Pièces : 4
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
54/54  (54/54)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Shinitagari-Vers le mauvais côté...   Mar 6 Mai - 21:11



Information


Nom: Unasareru
Prénom: Shinitagari
Signification du nom: Faire un cauchemar
Signification du prénom: Envie de crever


Lieu de naissance:Himerion, la cité moyenâgeuse
Lieu de Mort: Elyamundis
Lieu de travaille:"Le cirque de la diformité" actuellement situé dans Les bois Ensa, bois obscur et sombre au nord de Elyamundis. On y trouve au centre de celle-ci quelques tombes et cadavres et au coeur de l'obscurité un corps mutilé pendu sous la branche d'un arbre sans feuillage avec un ruban écarlate.

Race d'autrefois: Humaine
Race actuelle: Fantôme

Date de naissance:15 septembre
Age étant vivante: 14ans
Age étant fantome: 4ans

Fonction d'autrefois:Acrobate de cirque
Fonction actuelle:Esprit malintentionnée de cirque hanté

Signe astrologique : Vierge
Signe astrologique chinois : Le Rat
Signe astrologique Askaärien : Constellation Ensa
Cette constellation à pour signification première le "ressentiment profond". Celle-ci est donc étroitement lier avec l'émotion, la colère et la haine.

Taille: Un mètre soixante-six
Poid: Zero kilo~ I am a ghost :3

Emotions générale : Colérique, Haineuse, Rancunière, Insociable, Nerveuse.
Humeur générale : Renfermée...

Aime: Difformité, Monstruosité, Cruauté
Aime pas:Humanité, Normalité, Générosité, Naiveté, Stupidité, Sa famille.

Relations :
Père: Kuretsu Unasareru ( Déceder )
Mère: Kanazuka Unasareru
Soeur jumelle:Shinitari (Je l'ai X )
Amis: Personne
Ennemis : Tout le monde, tout les regards, tout ceux qui m'entoure, tout ceux qui jugent, l'humanité toute entière.


Classe: Arlequin
Arme: Rubans rouge comme le sang
Couleur de parole RP : Rouge

Thème du personnage:

Physique

Dans son regard brille une couleur intance. Un rouge sanglant, pleurant des larmes de sang. Sur son visage se déssine le masque de la folie, exprimer dans un sourire effrayant. Une cascade ténèbreuses longe son visage blafard. Une masse de cheveux sombres et noirs, s'entremêlant entre eux et s'ébouriffant au gré du vent. Son regard, son regard... son regard qui se perd dans les ténèbres à le don de vous glacer le sang. Un corps d'enfant.... L'illusion d'un cadavre sans vie tremblant et noir marquer par la folie, s'animant dans les ténèbres avec un sourire éternel.

Ce masque de la folie à tellement de déguisement. Beaucoup de déguisement mais tous une même caractéristique. Le noir des ténèbres et le rouge du sang. L'ectoplasme ne quitte jamais son habitude de ce vêtire uniquement de noire tout comme elle ne quitte jamais ses longs rubans écarlates, semblablent aux fils rouges qui lient les personnes à leurs destins. Des destins qui hélas peuvent être plein de joie ou sois plein de désespoir.

Sous ces déguisements et vêtements ténèbres se cache un corps pâle et blanc. Immatériel et glacer. Sur celui-ci, on apperçoit facilement de nombreuses plaie, des blessures, des mutilations, des marques et des cicatrices refletant l'histoire d'une vie courte et douloureuse d'une jeune fille qui aurait pourtant voulue être aimée. Certaines de ces plaies et cicatrices, surement les plus anciennes sont masquer par des bandellettes. Surement un signe de résistance qui disparit peu à peu quand on se tourne vers les blessures de plus en plus recente. En observant bien on peut remarquer que la fantôme possède des doigts fins qui sont ornementés par des ongles longs et coupant.






Caractère

Autrefois il était un temps ou Shinitagari était capable de sourire. Ou elle vivait dans on monde ou elle croyait être aimé, malgré les malheurs qui pouvait lui être arriver. Avant qu'elle ne sache toute vérité, celle-ci était naïve et accordait sa confiance facilement. Voir trop. C'est ce qui à conduit à se perte. Le fait qu'elle pardonnait trop facilement, le fait qu'elle se laissait utiliser sans le remarquer. Duper, trahie, voilà comment cela c'est finie quand tout dans son esprit c'est mélanger.

Aujourd'hui elle est cruelle. Elle à le regard froid et perçant. Plein de haine, de follie et de rancune. Son esprit n'est que haine éternel envers toute personne qu'elle croise. Amis, famille, connaissances, inconnus... tous à ses yeux ne mérite pas la vie. Mais dans le fond, elle souffre, elle hurle, elle crie de douleur, en silence, dans son coeur déchirer. Dans son coeur fraguementé.

Elle sera toujours à la recherche, d'un moyen de calmer cette douleur. Des moyens tels que la destruction de toute pasrelle de vie qu'elle croise, l'oubli de tout son triste passer douloureux et la joie de voir le sang jaillir hors des vaines de ceux provoquant sa colère. Effacer et gommer son ses moyens pour elle de fuire le passer. Et de ce moyen nait le désir de réecrire l'histoire dans le sang. La réecrire pour changer son destin, son histoire et faire de l'humanité une simple tache d'encre.

Malgré son côté colérique, à s'emporter facilement. Elle s'avère être dans le genre sérieuse et extrèmement calculatrice. On remarque cela dans ces capacité qui se résume souvent par la même stratégie. "Prendre par surprise, immobilisé, l'achevé" Dans son monde cruelle, qu'est devenut son esprit, personne ne peut la traquer, dans son jeu c'est elle qui traque et les autres qui craingne.



Histoire

-Des jours qui se ressemble-

Les paysages défile, sans cesse sans s'arrêter. Dans une trouve de ménestrels, gens du voyage et du spectacle, une jeune fille au cheveux noir et au yeux sombres regarde les paysages défiler. Des villes, des villages, des plaines, des montagnes, encore des villages. Devant la monotonie du décor qui se répetait sans cesse et tout les jours, elle lâche un soupire, seule dans une charette pleine de foin pour nourrir les animaux de spectacle, les chevaux en particulier. Elle resta silencieuse, sans rien dire, alors qu'elle pouvait entendre au loin, comme d'habtiude, son père complimenter sa chère soeur pour sa prestation lors du précédent specatcle.

L'odeur de l'argent, les applaudissement, la gloire, la réputation, sa soeur... Le père de Shinitagari ne s'intéressait uniquement à ça. C'était uen journée comme la autre il faut dire. Car comme toujours, elle était absente voir même innexistante au yeux des autres. Regardant au loin la jeune fille soupira, tuant le temps en se demandant quel était la sensation d'avoir des amis. Des amis qui sont attentionné, qui vous parle, vous complimente, vous aides quand rien ne va pas. Mais hélas, elle se doutait fort bien que jamais elle en aurait. Ce cirque étant comme une prison. Ce cirque qui va partout pour faire rire les gens, qui change tout le temps d'emplacement. Il lui était impossible de se lier d'amitier avec quelqu'un qui lui était inconnus dans pareil condition. Alors, elle préfera sortir de ces pensées et continuer d'écouter les moults connerie que pouvait bien dire son père. Malgré qu'elle était pas dans la lage sur roues, elle entendait fort aisément la voix forte et arogante de cet être qu'elle aurait aimer pouvoir simplement appeler "Papa" sans avoir honte.

Au lieu de ça elle s'appelait "Monsieur" voir même "Patron" et préfère se dire qu'elle n'avait juste pas de père, tout simplement. Cette illusion étant surement moins douloureuse que se dire que son paternel avait juste rien à foutre d'elle. Enfermant ses sentiments au plus profond de son coeur elle écoutait en silence et au loin la forte voix agorante de cet petre qui la prenait probablement pour une exclave.

-47...48...49... Ha Shinitari, grâce à toi encore on à encore dépasser les 50 billets ! Hahaha, grâce à toi on à triplé le nombre de spectateur de l'année derrière ! Han wii tout ces argents ! J'attend la même chose demain !

(Oui je sais on dirait un pédophile quand il parle mais je joue mal les directeurs)
La suite de la discution s'avérait en faite totalement inintéressante tout comme son début. Encore et toujours il lançait des roses à sa soeur jumelle qui avait presque le même prénom qu'elle à une syllabe près. Les mains de la jeune fille tremblaient alors qu'elle scultait dans du bois de chaine un masque pour le petit neveux de sa tante. Sa mère de son côté était morte il y a quelques semaines, c'était la seule personne lui prétant ne serait-ce un peu d'attention. Alors qu'une larme perla au coin de ces yeux elle se demanda.

-Mais qu'a t-elle de plus que moi...


-Des désastres qui se ressemble...-

Quelques heures plus tard, la troupe de Ménestrels, dont cette jeune fille répondant au nom de "Shinitagari" était enfin arriver en ville Elyamundis. Le cirque fut implanter cependant dans les bois de Ensa, non loin de là, profitant de toute la place qu'il y avait. Et les répétitions commençait. Tout allait bien, chacun savait parfaitement son rôle. Les répétitions restaient toujours les mêmes, correct, sans vraiment rien de spécial. Cependant, la jeune fille qui craignait son père plus que tout, tremblait tel une feuille en sentant le regard strict de son père. Elle savait éxactement pourquoi il la regardait ainsi. Il voulait que le spectacle sois impécable, chose qui en réaliter arrivait rarement.

On était au mois de septembre et Shinitagari était pas aller sous les feux de projeteurs depuis divers problème étrange qui, aux yeux de son père, causait la riser du cirque qu'il tenait. Des problèmes tel que des chutes, des chaussures mal lacée, des mauvais costume d'enfiler. Et malgré que la jeune fille se jurait que rien de tout cela était volontaire et que ce n'était pas de sa faute mais de celle de sa soeur son père refusait de la croire. Et imaginer que les deux soeurs pouvaientéprouver une jalousie sans nom ne lui avait jamais effroler l'esprit. Il n'avait dieux que pour Shinitari et la mère qui était décder avait d'yeux que pour Shinitagari. Et depuis le décès de la mère aimante plus rien n'allait plus.

L'heure du spectable arriva finalement. Et ce qui devait arriver arriva, le mauvais- sors semblant toujours s'acharner autant. Alors que les deux soeurs faisait un numéro de funambule, Shinitagari chuta de nouveaux. Tombant heureusement sur un filet pour la voler de la mort. En plein spectable, on pouvait clairement voir la colère de Monsieur Kuretsu qui avait les mians crisper et chiffonait la feuille avec la suite des numéro entre ses mains. En plein interpretation il hurla, se plaçant devant tout publique sur la malheureuse qui venait de chuter d'une hauteur d'neviron 3 mètres de haut. La foule quand à elle montrait son mécontantement et jetait tout ce qu'il pouvait sur la scène en direction de celle qu'il avait prise pour riser.

-Non mais je rêve tu te fou de ma gueule !!! T'a de la merde dans les yeux ou quoi !!! T'A QUE SA A FOUTRE DE POURRIR CE CIRQUE !!! SHINITAGARI, ESPECE D'IDIOTE !! D'IMCAPABLE !! TU ME RAPPORTE RIEN !! TU NE FAIT QUE FOUTRE LA MERDE !! TU ES FIERE DE TOI DE TE PAYER AINSI DE MA TRONCHE !!!

Mais.. Père c'est.... se n'est pas de ma faute.. je.. j'avais la lumière des projecteurs dans les yeux!!! Je t'en pris crois, moi c'est vrais !! Ce n'ets pas faute !

-Arrête de m'entir espèce de petite garce ! Tu sais très bien que les projecteurs sont regler de manières à ce qu'il ne vous aveugles pas durant le spectables petite idiote !


Devant le publique qui était sous le choc devant pareil crise de colère, le père frappa sa prope fille au visage, laissant une énorme marque de son poing sur sa joue et la tira hors de la scène avec une telle violence qu'on aurait dit qu'il la trainait à même le sol. La dispute se passa à l'extérieur mais malgré la fanfare de l'orchestre qui reprit, on ouvait faiblement entendre le sermons emplis de haine et de jurons du directeur du cirque.


-La punition-

Suite à ce spectacle, le père de Shinitagari, était dans une rage tellement folle, qu'il l'enferma dans un hangar, à la lisière de la fôret en ville, la porte etant fermer avec un cadena. Elle n'en sortait que pour faire les spectacles. Mais hélas, tout ce qu'elle faisait échouait mystérieusement. Une dure et longue descente en enfer. Chaque soir, il l'a forçait à répeter, sans faire aucune faute. Il vallait mieux pour elle qu'elle y arrive du premier coup. Mais cela était tellement impossible d'y parvenir sans échauffement. Elors, elle n'échapait pas au douloureux coup de fouet. On la traitait comme un animal. Dans ce cirque, il ne semblait n'y avoir plus aucune humanité. Ce cirque portait certes bien son nom. Le cirsque de la diformité. Au fils des mois, Shnitagari qui passait son temps dans un hangar sombre avec les affiches du cirque sur les murs. Son dos révèlait des cicatrices horribles. Mais au fil des mois, le cirque avait étrangement pas changer de place.

Son père était un tyran, et personne ne semblait lui tendre une main amicale vers elle. Elle pleurait tout les soirs, se demandant pourquoi le malheur s'acharnait sur elle, pourquoi le destin qui lui avait été tracer était si sombre et noir.



-Le temps passe...-
Au plus profond d'elle, Shinitagari voyait en elle de la haine se tisser envers son père. Haine qui se tissais à cause de sa soeur qui ne cessait de trafiquer le matériel pour que tout les spectacles sois désastreux par sois disant sa faute. Mais personne refusait de croire ces paroles. Personne n'écoutait. Tous la considérait comme une exclave sans valeur et sans intéret. Elle hurlait, frappait la porte, se brisait les ongles contre les murs. Elle n'en pouvait plus de cette vie insencé. Le temps passait, les minutes, les heures, les jours, les nuits. Et la porte s'ouvrait de moins en moins souvent. Et finalement elle ne s'ouvrait plus du tout. Laissant la jeune fille périr... tout comme le cirque qui pourrissait au coeur des bois sans que personne vienne, sans que personne ne le remarque. Devenant folle face à cette odeiux emprisonnement, elle criait sans que personne ne puisse l'entendre, ses désirs de vengeance, ses désirs de meurte, de déstruction. La colère était tel, que son corps tremblait d'une frénésie qui la dépassait. Imcapable de contrôler ses mouvements, elle tombait au sol, en frappant avec fureur la porte qui ne s'ouvrit maheureusement jamais.



-La lumière Palit les ténèbres grandisses-

Plus tard, beaucoup plus tard... Le corps de la jeune fille au cheveux ébène était devenut atrocement maigre. Presque tout ses os ressortaient. Elle était toujours devant la porte, ses ongles briser au sol. Totalement étendue au sol et innanimer. Sa peau était devenus des plus pâle et blafarde à cause de cette absence de lumière. Plus aucun signe de vie et son coeur ne battait plus. Seule avec son égo dans cet endroit sombre et froid, relier par un ruban rouge comme le sang. En effet il y avait le corps de celle qui à ses yeux causait son malheur. Le corps d'une soeur cruelle et le corps d'une soeur souffrance. Maintenant les jumelles était réunnient. Et l'esclave était à présent le tyran. Dans son monde cruelle, là ou on change tout le temps de masque. Le hangar resta ainsi, jusqu'au jour ou la porte s'ouvrit enfin, pour ne laisser place qu'a un grand vide, les cadavres étant surement partient danser au rythme de la fanfare d'un cirque maudit, qui hantera à tout jamais les bois obscur ou à commencer cette folle ritournelle.

Ce cirque devenu... Détraqué, difforme, sans aucun sens, maudit par le jour ou son directeur devenu fou. Il apparait, disparait, comme par magie. Et tout ceux qui y pénètre n'en ressorte jamais. Souvent, des enfants égarer dans les rues, croisent une belle acrobate svelte aux yeux rouge, comme emplit de sang, de colère, d'intention malsaine. Mais pourtant, avec un sourire et un masque innocent, elle les attires dans ce lieux malsain ou les mettres mots sont : Difformité, Monstruosité, Cruauté





Pouvoir et Sortilèges

Pouvoir/capacité :

-Immunité à l'asphyxie, la faim
-Immunité contre le poison, les effets de sommeil, les maladies et les effets de mort
-Immunité contre les attaques physiques, sauf si arme enchantée.

-Faiblesse face à l'exorcisme
-Faiblesse face aux bénédiction


Sort et Sortilèges:

"Mauvaise plaisanterie"
Altération
Malus de 50% des statistiques de l'adversaire son réduite

"Disparition"
Exil
Capacité du personnage à disparaitre du décor pour esquiver une attaque en devenant totalement intangible et invisible.

"Bouclier ténèbreux"
Défense
Bouclier contre les sort magique avant tout, surtout les sort de magie blanche. > Réduit le pourcentage dégâts magiques infligés de 13% (+2% par niveau) et le pourcentage de dégâts de magie blanche infligé de 16% (+2% par niveau). Augmente la défense de 20 pendant deux tours (+1 par niveau)

"Régenération ectoplasmique"
Buff
Augmente la vie de Shinitagari > Augmente la vitalité de 30 (+2 par niveau) pendant trois tours. Si Shinitagari détruit un spectre pendant cette période, elle absorbera 15% de la vitalité maximum de la cible détruite, convertie en soin.

"Claquement de Ruban"
Attaque Physique
Utilise son arme, les rubans, tel un fouet pour attaque physiquement tout en restant à bonne distance. Le fouet marche aussi contre les spectres et autres cibles intangibles > Le pourcentage de dégâts subis augmente de 5% (+1% par niveau) à chaque série de coup de fouet infligés à la suite. Si un coup critique est effectué, l'armure de l'adversaire est brisée de 5%

"Chaines sanglante"
Emprise
Balance des rubans d'un rouge cramoisi dans l'air comme des serpentins qui foncent sur les cibles se trouvant dans la zone et les ligote pour finalement se métamorphoser en chaine rouillées et sanglantes qui serrent, étranglent et étouffent la cible si critique, ou l'immobilise tout simplement. > La cible ainsi immobilisée doit sauter son tour, et si un sort était en préparation, celui-ci est annulé. En cas de coup critique, l'attaque, la magie et la défense de la cible sont réduit de 30 pour trois tours.

"Suicide"
Modification
Utilisable qu'une seule fois en combat, le spectre envois des ondes négatives dans l'esprit de la cible insitant celle-ci à s'auto attaquer au prochain tour au lieux de s'en prendre au fantôme > réduit la défense de 10 (+2 par niveau) pour le prochain tour.

ULTIME
Saigo-Shikeishuu
Saigo éyant pour signification fin, mort et derniers instants et Shikeishuu ayant pour signification, Condamnation à mort. Il va de sois qu'il est aisément facile de deviner comment fonctionne cet ultime qui garde toujours la suprise de comment allez vous mourir. En effet l'ulti ne tue pas du tout mais rend la cible aveugle et totalement paralyser durant un certain nombres de tours. Elle pourra uniquement entendre les derniers instants de sa vie qui seront probablement la voix glacial de Shinitagari. L'attaque inflige également une violente bourasque d'onde négative sur le corps de la cible, l'affaiblissant de manière violente et soudaine.







Codage by
SHINITAGARI
[/color]


Dernière édition par Shinitagari le Jeu 8 Mai - 10:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: Shinitagari-Vers le mauvais côté...   Mer 7 Mai - 17:53

Yooo !


Bienvenue !


C'est une très belle fiche ! Je m'en vais donc la noter !



L'orthographe sera notée sur 2 : [1/2]

Il y a beaucoup d'erreurs d'inattention (peu de vraie faute en comparaison, ce qui sauve tes points) mais c est vraiment dommage. Si tu t'étais relue tu n'aurais pas perdu ce point.


La présentation sera notée sur 2 : [2/2]


Rien à redire, présentation sublime !


La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 [2/3]


Tu as une bonne qualité d'écriture générale et un bon vocabulaire. La syntaxe passe aussi mais les erreurs de conjugaison et d'orthographe gâchent un peu le tableau, ce qui est dommage. Tu fais aussi de nombreuses erreurs de ponctuation qui rendent difficile la compréhension de certaines phrases. Devant le travail acharné, malgré tout, je te met plus de la moitié des points, car ce n'est pas facile pour tout le monde de rendre un travail écrit "parfait".

Le contenu de votre fiche sera notée sur 3 : [3/3]

J'aime beaucoup ton histoire et j'aimerais bien en savoir plus, je dois dire ! C'est précisément parce que tu m'as mis en appétit que tu obtiens le maximum de points ! Tes techniques sont elles-mêmes intéressantes, parce que choisir la classe Arlequin est plutôt osé, car elle est difficile à jouer sans stratégie. D'autant que tu es débutante dans le domaine alors j'applaudis ^^ ! Malgré que tu y aies passé beaucoup de temps, je trouvais quand même que l'histoire était un peu courte. Plus courte que ce à quoi je m'attendais en fait x) mais c est peut-être le code qui fait ça =o !


Ce qui te fait un total de [8/10] - C'est très bien !



Ton épreuve sera la suivante :


Citation :
Fais une narration (un texte donc) à la personne de ton choix (la première personne serait malgré tout préférable ou tu racontes ce que tu ressens au moment ou tu sens que tu meurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 14
Pièces : 4
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
54/54  (54/54)
XP:
0/1500  (0/1500)
avatar

MessageSujet: Re: Shinitagari-Vers le mauvais côté...   Mer 7 Mai - 21:02


Bercée par la mort
~Tout est sombre, noir, ténébreux. Quel est donc la vraie signification de "humanité" ? M'ont-ils vraiment oublier ?~

J'avais froid, faim, soif, mal... Malgré ce lieu lugubre et sans vie, à par la mienne, je pouvais entendre l'eau des canaux de la ville ruisseler. J'entendais la liberté, si proche, si alléchante, mais impossible à atteindre. D'une main tremblante je tendis mon bras couvert de bleus, de marques et rongé par la faim vers la porte qui me séparait de cette liberté. De cette "humanité"... Je ne comprenais pas pourquoi personne avait entendu mes cris. Je ne comprenais pas comment ils avaient pu m'oublier ainsi. Surement car, dans le fond, l'humanité n'était qu'une illusion...

-Tous...v..vous êtes tous....

~Vous êtes tous des monstres... je vous hais tous... je te déteste.. Shinitari~

J'avais tellement crié, que j'en étais presque incapable de prononcer une phrase, ma gorge était de plus désséchée par la soif. J'avais tellement frappé cette maudite porte, que le bout de mes doigts, aux ongles casser gisant encore au sol, saignaient à flots et à sang.

Du sang, il y en avait partout sur le sol. Mon sang... Etait-ce vraiment mon père qui m'avait fait toutes ces plaies sur mon corps ? Je ne savais plus quoi penser. J'avais juste perdue goût à la vie ici... J'avais en faite hâte que la mort vienne me prendre. Avec de la chance, je serais aux côtés de Maman... Avec de la chance oui...

Une larme perla au coin de mes yeux alors que je tentas difficilement de me rappeller de la berceuse qu'elle me chantait souvent durant ma tendre enfance. Ma tendre enfance où j'avais été heureuse, souriante, à ces côtés, dans notre petite maison à Himerion.

Mère m'avait toujours adoré, elle avait toujours été là pour moi et moi, j'étais tout le temps dans ses bras. J'avais cependant une profonde peine sur mon coeur en réalisant que je n'arrivais plus à me souvenir des douces paroles qu'elle me susurrait doucement à l'oreille il y a si longtemps. Je ne me rappelais même plus de son visage.

-Ma...man......

~Je m'en souviens plus, c'est de sa faute, TOUT EST DE LA FAUTE A SHINITARI !~

Doucement, je me trainat un peu plus près de la porte pour tenter de la frapper encore. Peut-être que quelqu'un m'entendrait. Je refusais de m'abandonner ainsi à mon sort, malgré cette envie irrésistible qui me submergeais de... mourrir. Même si je savais parfaitement que je n'échaperais pas aux griffes de la mort.

Avec toute la peine du monde sur les épaules, je frappais comme je pouvais la porte de quelques coups avant de finalement m'écrouler au sol. Je me sentais si faible, si lourde, mais à la fois si légère... J'avais soudainement envie de fermer les yeux. Je la sentait, je sentais enfin la mort venir. Un froid glacial semblait me saisir et comprimer mes poumons.

Les quelques sons que je pus encore percevoir était le ruisselement de l'eau et le sons des cloches de la cathédrale BlackSun. La dernière chose que je regardais avant de fermer les yeux, c'était cette porte où il était encore visible les marques de mes ongles et un message à l'attention de la personne qui ouvrirait un jour la porte et tomberais sur, mon corps innanimé. Un message pour que tous sachent, le nom de celle qui avait causer mon malheur "Shinitari" Ma dernière pensée se tournait également vers elle. Je désirais tellement me venger d'elle, mais je savais clairement que je ne pourrais jamais le faire.

Alors que mes paupières s'alourdissaient et que je fermais les yeux, je fis une petite prière silencieuse esperant que, malgré le lieu clos et isolé du monde dans lequel je me trouvais, mes pensées et mes voeux puissent être éxaucés.

~Ho... grands dieux... faites que ma soeur sois punie... faites que ce monstre sois détruit... je vous en prie...qu'elle ai ma mort... a jamais sur le coeur~

-fa...faites... qu'elle.....  ai... qu'elle...m..meurt...

La lumière pâlie, les ténèbres m'entourent, j'ai enfin fermé les yeux. Je vais probablement retrouver Maman... me rappeler de son visage, de ses doux cheveux et de son doux parfum... Alors, si je la retrouve dans l'au delà, je pourrais être en paix. Et si ma soeur pouvait brûler en enfer.... disparaitre... je serais enfin et réelement... heureuse....

~C'est la fin.... enfin....~



Dernière édition par Shinitagari le Jeu 8 Mai - 10:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: Shinitagari-Vers le mauvais côté...   Jeu 8 Mai - 9:39

L'orthographe sera notée sur 2 : [1,75/2]


Il y a encore des fautes de conjugaisons (er au lieu de é ou des passé simples mal faits) mais beaucoup moins que dans ta fiche. Tu as fait des efforts, et ta note est méritée !


La présentation sera notée sur 2 : [2/2]


Plus sobre que la précédente, mais tout aussi belle. Je suis un grand fan des scrollings verticaux !


La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 [2,5/3]


La qualité d'écriture a augmenté ! C'est parfait !


Le contenu de votre fiche sera notée sur 3 : [3/3]


Je suis particulièrement satisfait ^^ Ecrire une épreuve sur la mort en direct de sa personne, eh bah figure toi que c'est pas facile. Mais comme tu as un talent particulier pour ce genre de chose, c'est passé assez crème chez toi. Alors je n'ai pas de raison de te mettre moins de points. Pour un total de ...


Ce qui te fait un total de [9,50/10] -

Pour un cumul de [17,50/20]


Tu commences donc au Niveau 3 ! C'est super !


Tu obtient 10pv supplémentaires (que je vais ajouter à ta barre), ton expérience passe à 1500 (je le modifie aussi) et tu obtiens 10 points de caractéristique à répartir comme tu le souhaites, ainsi que 2 points de skills pour monter un (ou deux) sorts au niveau 2 !


Maintenant crée tes deux journeaux, et l'aventure va pouvoir commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shinitagari-Vers le mauvais côté...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shinitagari-Vers le mauvais côté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginary Rebirth :: Administration :: Fiches personnages :: Fiches terminées-