Année 1053 de la troisième ère dite Askaärienne. Le monde est en proie aux anomalies spatio-temporelles et les continents sont en guerre. Incarnez le personnage dont vous rêvez et tentez de devenir le nouveau héros d'Aether, ou bien son destructeur.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

 

 J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 7
Pièces : 3
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
200/200  (200/200)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Mer 15 Jan - 23:21

~Histoire~



Le vent, lui se permet d'être libre, il a l'audace de vous faire frissonner le poil à en avoir la chair de poule, de faire s'envoler votre couvre-chef en vous narguant, le faisant s'emporter au loin, mettant un peu d'agitation dans votre vie. Le soleil quand à lui vous réchauffe le cœur, permettant la vie sur cette humble planète mais pouvant brûler si l'envie l'en convient, tout comme la Lune. Astre légendaire talonnant le soleil, pourtant personne ne remarque a quel point elle est indispensable a nos misérables vies. Elle apaise notre cœur et nous rappelle que dans ce monde, il n'y a pas que du noir ou du blanc... chaque particule, chaque atome, chaque galaxie encore à sa face cachée.

Alors que l'astre lunaire veille sur la nuit, du haut de son piédestal céleste, Trônant dans l'obscurité comme un Roi trônerait sur son immense Royaume. Je suis celui qui fait la basse besogne, qui travaille dans l'ombre de ce « Roi ». Cela fait longtemps que je n'ai plus de convictions, seul ma destiné guide chacun de mes pas, tout cela depuis que je l'ai perdu... mon âme, en même temps que celle à qui appartenait mon cœur. Désormais c'est à la lune que revient ce modeste honneur, faisant de moi son fier émissaire. Peut être me fais je des illusions, sûrement cette lune n'est qu'un globe immense qui ne fait que dériver le long de ce monde arborescent, tel un déchet flottant dans un ruisseau. Beaucoup de personnes ont pensées comme ça, maintenant elle auront l'éternité d'y réfléchir, dans la mort. Cela fait bien un moment que mon destin était tracé à l'encre, à l'encre indélébile, que personne sur cette planète n'était en mesure d'effacer. Cela remonte au jour même de ma naissance à vrai dire.

Beaucoup de gens se vantent d'avoir commencés leur vie de chiard  sous une bonne étoile,  il se disent observés, protégés par une puissance supérieure, inconnue. Je pourrais dire que ce sont de simples foutaises si je n'en faisais pas partie. Une malédiction ou une bénédiction, c'était dur a dire, dès mon premier souffle, dès que j’eus ouvert mes petits yeux encore bridés, un noir total. Ce n'est qu'après d'infimes secondes que l'on compris que je venais de naître a l'instant même d'une éclipse lunaire. Je n'ai que faire de ces spécialistes qui parlent d'idioties semblables a celles que l'on trouve dans les prédictions, j'ai mon propre opinion sur cela. La lune paraissait veiller sur moi, mais si seulement j'avais su...

L'amour de ma vie, celle que je chérissais plus que moi même. Alors que nous étions sur la point de nous marier, nous aimer a jamais et vivre le plus beau des voyages qu'est l'amour, elle... elle n'a pas pu supporter. Elle la jalousait autant qu'elle me voulait a elle toute seule. Si j'avais su... Tout était calme ce moment la, midi pile sonnait, et pourtant en un instant, l'obscurité pris place en ce monde, je ne pris que quelques instants a comprendre mais il était trop tard, une éclipse lunaire venait de se former, à cette heure de la journée, quand je m'étais rendu compte de tout cela, je vis une homme se tenir au loin, exécutant celle que j'aimais, d'un coups de sabre dans la poitrine. Alors que son corps devenu froid et sans vie glissa lentement sur la lame de son assassin, laissant une traînée de sang, reflétant les rayons de la lune qui se tenait juste au dessus. Elle s'effondra par terre, me rendant impuissant à tout cela, je fut gouverné par la colère et tua de sang froid l'homme qui venait de détruire mon âme à tout jamais.

C'est à l'enterrement de ma bien aimée, que je me fis la promesse... que je lui fit la promesse, de pouvoir un jour la reprendre dans mes bras, tant que cela ne serait pas possible, je renoncerais à tout sentiment pouvant rentrer en travers de ma route. Prenant l'armure de l'assassin, je me fixa cet unique objectif, n'obéissant qu'à la lune : Celle qui pourtant avait à la fois graciée et détruit ma vie.


~Physique~



Avant d'être la coquille vide que je suis, j'étais un homme, tout a fait normal en fait, 2 bras, deux jambes, un visage, des cheveux poivre et sels assez longs, qui effleurait mes omoplates. Des yeux verts profonds qu'aimait tant ma chérie, un nez court qui remontais un peu a extrémité et des lèvres assez banales, pas grand chose d’exceptionnel a part une mâchoire assez prononcée. Je faisais au moins 1 mètre 78 et ma carrure était plutôt filée, malgré une certaine force, ce qui faisait souvent rire ma bien aimée d'ailleurs. Pour un homme de 37 ans, je paraissais déjà assez vieux, les entraînements régulés aux arts martiaux, plus particulièrement les armes à vrai dire, m'avais laissés quelques cicatrices légères mais apercevables. L'armure de l’assassin que je porte désormais, mon nouveau corps plus précisément, est faite de titane pur a 74%, formé de plaques rigides et courbés qui permettent de glisser entre les coups des ennemis pour se faufiler et les exécuter sans difficulté en gardant un style samouraï. Accompagnée de deux sabres courts mais tranchants comme l'air, leur fourreau et leur garde ressemble beaucoup à un croissant de lune blanc. Pour vivre dans l'ombre de la lune, il est indispensable de cacher le mieux mon identité, le casque de l’assassin de la lune est semblable a une tête de mécha, nez profilé, mâchoire courte et stries dans la nuque, divisé en 3 parties, elle peut s'ouvrir s'il est nécessaire.

~Caractère~

Mon destin à fait que j'ai désormais plus aucun autre but que de ramener celle que j'aime, malgré ce que veut l'astre qui pense m'appartenir, je dois le obéir certes, je n'en ai pas le choix, mais une chose est sûre, j'atteindrais mon but, coûte que coûte, si je dois raser des pays entiers, tuer des familles innocentes, je n'aurais aucun remord tant que je n'y serais pas arrivé... Alors que la lune se montre fièrement, je me contente de rester dans son ombre, devenant sa face cachée, sa partie noire alors qu'elle représente la partie blanche, elle à besoin de moi et pas la même occasion j'ai besoin d'elle. Mais je doute parfois. Dois je avoir des sentiments pour me guider ? Puis je faire confiance a ma bonne étoile, qui me surveille chaque nuit durant ? Je n'en sais pourtant rien... et je ne pense pas que quoi que ce soit me fasse changer d'avis... à l’exception de celle que j'ai toujours aimé.

~Techniques~

-Jougen ( Premier Quart de lune ) : Meigetsu fait tourner sa lame en un quart cercle pour lui donner une aura blanche, lançant une onde lunaire en frappant avec la lame avec des dégâts magiques. S'il attaque directement au corps a corps, il fait des dégâts magiques et physiques.

-Mikazuki ( Croissant de lune ) : Meigetsu fait tourner sa lame en un demi cercle, sautant par la suite en l'air pour s'abattre vers sa cible, la lame tendue vers le bas. Infligeant des dégâts doublé mais avec moins de précision. Effectuer Jougen est nécessaire avant effectuer cette technique.

-Kagen ( Troisième quart de lune ) : Meigetsu fait tourner sa lame en trois quarts de cercle, puis en la reliant a de solides câbles, la lance vers une direction en la faisant tournoyer a l'horizontal, créant ainsi un chakram mortel qu'il peut diriger a sa guise depuis son câble, servant a pouvoir raser toute une zone. Effectuer Mikazuki est nécessaire avant d'effectuer cette technique.

-Man'getsu ( Pleine lune ) [Bénédiction]: Meigetsu fait apparaître une pleine lune dans le ciel pour booster la puissance de ses attaques lunaires et sa vitesse. Sa prochaine technique se voit son efficacité doublée. Nécessite d'effectuer Kagen avant celle ci. Après utilisation, le combo lunaire est remit à Zéro.

-Embargo des ombres [Malédiction] : Meigetsu envoie 2 kunais d'ombre reliés par un solide câble pour enlacer les pieds de son adversaire, et donc réduire sa mobilité de moitié.

-Gekkou ( Rayon de lune ) : Meigetsu lève sa lame vers le ciel en se concentrant, ce qui lui permet de se retrouver immédiatement derrière sa cible, si elle se trouve a une distance raisonnable.

-Face cachée de la lune [Invocation] : Meigetsu porte sa main sur le coté et invoque un clone identique a lui même fait d'ombre, celui ci reproduit les mêmes mouvements que son invocateur et ses attaques sont réelles, pouvant servir aussi de leurre. Le clone d'ombre disparaît au bout de 2 posts ou s'il reçoit des dégâts trop importants. Cette technique à un cooldown de 3 posts.

-Reflet lunaire : Meigetsu fait tourner sa lame à une grande vitesse pour parer une attaque et la renvoyer vers son lanceur si celle ci est à distance.

Attaque divine

-Gessshoku ( Eclipse lunaire ) : Meigetsu fait tourner 3 fois sa lame dans ses mains pour créer un sceau en forme de lune devant lui, une aura blanche se forme alors sur le sol. Après avoir pris une brève inspiration, il crée une éclipse lunaire qui plonge la zone dans le noir absolu et tranche de toute part sa ou ses cibles, sa lame passant a travers de n'importe quelle matière. Meigetsu range sa lame dans son fourreau, ainsi la lumière revient et ses cibles prennent de plein fouet tout les coups assénés pendant l'éclipse.

Voila fiche finie, j'attend l'épreuve maintenant *part s'endormir*


Dernière édition par Meigetsu le Jeu 16 Jan - 20:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Mer 15 Jan - 23:36

Bienvenue ! Ta fiche à l'air géniale, j'attends d'en voir plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Halloween Sylvestre
Messages : 91
Pièces : 698
Date d'inscription : 26/08/2013

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
68/100  (68/100)
XP:
750/1500  (750/1500)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Jeu 16 Jan - 21:33

OMG DAT fiche. J'aime ton perso ! On dirais un Yasuo like, mais très différent dans sa personnalité + que lui c'est la lune son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Jeu 16 Jan - 23:42

Bien ! Ta fiche terminée, je vais être le premier à te noter. Voyons voir ce que ça donne, cher assassin lunaire.


L'orthographe sera notée sur 2 : [1,25/2]

Il y a quelques jolies fautes d'orthographe et de ponctuation. Pas assez pour considérablement baisser ta note, mais somme toute assez pour descendre en dessous de 1,5. Ça reste relativement correct, ne t'en fais pas.

La présentation sera notée sur 2 : [1,75/2]

J'aime beaucoup l'image et c'est plutôt aéré. La musique est sympa mais malheureusement elle ne s'affiche pas chez moi (je ne la prend pas en compte dans la notation malgré tout.) Il n y a pas vraiment de couleur, sauf dans les premières lettres (l'effet est par ailleurs assez joli). Mais bon, voilà, c'est potentiel, mais pas parfait.

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 : [2/3]


Une qualité d'écriture relativement bonne, si l'on excepte ce que je t'ai déjà dit plus haut, qui est au final le seul vrai problème dans l'écriture syntaxique de la fiche.


Le contenu de votre fiche sera notée sur 3 : [1,5/3]


C'est là où le bât blesse. J'aime énormément tes techniques et leur principe d'évolution en quarts de lune, mais ton histoire est vraiment faible. On ne connait pas les origines de ton personnage, les circonstances de la mort de sa femme, son affiliation à la lune, d'où il vient, le véritable motif de ses agissements, ses amis, ses ennemis ... Il y a trop, beaucoup trop de points flous, qui m'handicapent presque pour l'épreuve (que tu n'auras qu'après notation d'un des deux autres admins). Bref, ton personnage a clairement du potentiel mais je suis malheureusement déçu de ce que tu as fait pour l'histoire. Ça part assez épique et il n y a rien d'assez piquant. L'épreuve rattrapera surement tout cela.


Ce qui nous fait [6,5/10]. C'est quand même une bonne note, faut pas croire. Vu que les autres sont plus gentils que moi, tu devrais partir sur plus de 10/20 pour la première partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 7
Pièces : 3
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
200/200  (200/200)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 17 Jan - 8:01

En fait pour l'histoire j'ai préféré mettre du mystère autour du personnage pour expliquer son passé réellement dans le rp et dans l'épreuve, pour pas tout dévoiler vu que tout tourne autour de son passé à dire. Mais c'est juste pour la parenthèse. ^^"

Le fait que tu te pose ces questions sur le personnages me disent que le mystère fait effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 17 Jan - 10:25

Il fait effectivement effet ! Mais vu que le contenu est la note la plus haute de la première partie, mettre trop de mystère reste une mauvaise stratégie selon moi. Je pense que le mystère parfait n'est pas de ne rien dire, mais de dévoiler juste assez pour donner envie d'en savoir plus. N'absolument rien dire est plutôt bête, au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net
Messages : 14
Pièces : 2
Date d'inscription : 02/10/2013
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 17 Jan - 16:12

Waouf ! Bienvenue chez nous ! Alors, voyons voyons ce petit nouveau qui va tomber entre mes papattes...

L'orthographe sera notée sur 2 : [1/2]

Alors, dans l'ensemble ce n'est pas trop mal, par contre attention à tes participes passés ! Il y a aussi des erreurs qui pourraient largement être évitées et corrigées à l'aide d'une simple relecture comme par exemple "j'ai mon propre opinion sur cela". Quelques problèmes de concordance des temps également qui rendent difficile l'histoire difficile à suivre. Quelque chose qui peut encore une fois être facilement évité avec une relecture. =)

La présentation sera notée sur 2 : [2/2]


C'est aéré, il y a une chouette image (tirée de cette ignoble fin dégueulasse de fainéant de Mass Effect 3 GRNABLALFINGKMNG ! Mais bon, ça reste une très jolie image), de la couleur et de la musique sympa. Par contre (c'est un avis tout à fait personnel) j'ai horreur d'aller sur une page internet et de me faire "agresser" par de la musique que je n'ai pas lancé. C'est le genre de chose qui me pousse à quitter une page internet au plus vite sans même essayer d'en lire le contenu. M'enfin, je sais pas trop si tu choisis de faire jouer le truc dès que l'on arrive ou non alors je ne vais rien dire pour ça.

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 : [1,5/3]

Il y a des effets poétiques qui perdent de leur splendeur à cause d'une tournure de phrase maladroite ou d'un non-sens. Je songe par exemple à cette histoire de soleil qui peut bruler "selon sa volonté". Ou encore à cette phrase-ci : "Beaucoup de personnes ont pensées (pensé) comme ça, maintenant elle auront l'éternité d'y (pour y) réfléchir". Les deux phrases avant ces dernières sont jolies, mais ces incohérences en gâchent un peu l'effet. C'est dommage mais tu as du vocabulaire, donc si tu évites les non-sens il y a des chances que tu parviennes à faire de très jolis rp !

Le contenu de votre fiche sera notée sur 3 : [1,5/3]

En fait, je n'ai pas réussi à trouver de fil conducteur dans ton histoire, ce fameux fil rouge que l'on trouve du bout à l'autre d'un récit et qui permet d'en conserver toute la cohérence. Tu nous parles d'une malédiction à ta naissance, de la lune puis paf, d'amour sans transition. Du coup on se retrouve un peu égaré là au milieu, sans réellement comprendre pourquoi tu sautes du coq à l'âne de la sorte. Un autre "paf" plus loin, et c'est l'assassinat. On a un peu de mal à te suivre et l'ensemble reste très flou. Plus qu' à éclaircir tout ça avec ton épreuve !
Mais j'aime bien tes techniques, même leur nom est sympa. Et puis l'armure à tête façon méca est un concept intéressant.

Ce qui fait ... 6/10 pour ma part. Eeeeeet finalement je n'ai pas été plus gentille que Gozen, désolée (en même temps je ne sais pas pourquoi il a dit ça, en règle général Sumaru et moi notons plus sévèrement que lui hu hu hu).

Voila voila, tu as du potentiel et j'ai hâte de lire ton épreuve, en espérant qu'elle apportera les quelques éclaircissements qui manquent à ton histoire. =D


Dernière édition par Sina le Ven 17 Jan - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 154
Pièces : 2674
Date d'inscription : 24/06/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 17 Jan - 17:08

Sina a écrit:
qui rendent difficile à suivre l'histoire

De =D

Bon, sur cette provocation, commençons. J'tiens à dire que je sais pas DU TOUT comment je vais noter, parce que merde, ce perso touche ma corde sensible =(

Fiche : Les Ninjas, c'mainstream. Comme les sandwichs jambon/beurre, par ailleurs. Tu es sans doute le genre d'homme à manger des sandwichs plus folkorique.

Orthographe : 1/2 < Bah, la même que les deux autres. J'dirais pas que c'dégueulasse, mais y'a des trucs assez moyen, et l'problème de la relecture. Relecture après avoir fait autre chose pendant une heure ou deux, histoire de pas se réciter son texte, et donc ne pas voir les erreurs.

Présentation : 1,75/2 < Les premières lettres sont difficiles à lire, je trouve, donc j'te retire 0,25, mais dans l'ensemble, c'plutôt très sympa =D

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) : 2/3 < Y'a les mots qu'ont rien à foutre là soulevés par Teyndo, mais les phrases gardent un certain effet, et, d'façons générale, même si ça pue le cliché assumé par moments, j'trouve ça assez sympa. Après, pour ce qui est du vocabulaire pur, t'aurais pu faire mieux sur la description physique et mentale, mais merde, j'aime bien cette fiche.

Contenu : 2,5/3 < Je peux simplement pas mettre plus concernant la quantité, mais tout ce que j'ai lu me plait énormément. Ok, sans doute parce que c'un samourai affilié à la lune qui a perdu l'amour de sa vie, et qu'en ça, il me rappelle tout à la fois Sumaru, Kenshin, et plein d'autres persos épiques (à mon sens), mais surtout, merde. L'Histoire n'est pas confuse comme le dit Teyndo, elle est organisée selon un fil de pensée, c'qui peut sembler un peu léger, mais c'est l'effet que j'essaie de donner à pas mal de mes textes.

Après, le background du perso est pas expliqué, et j'trouve même, MÊME, que l'assassinat de la femme de Meigetsu n'aurait pas du être aussi explicité. Une référence, peut être insister plus sur l'armure... Mais là, t'aurais été moi, et c'cool que tu conserves ton indépendance comme ça.

Donc oui, je surnote sans doute, mais merde, j'aime cette fiche. Et, si un nouveau lit ça avant de faire sa fiche, histoire de chercher des conseils, je lui déconseille de faire ça. Parce que si c'mal fait, je noterais très sec.


Total : 7,25/10 Si je sais encore compter, et c'devrait tout de même être encore le cas. Comme j'ai pas cessé de le répéter dans le contenu, c'sans doute abusé, mais j'aime beaucoup cette fiche. Et, en tant que futur MJ, j'ai encore plus envie de savoir ce que tu me dévoileras !

Sauf contre indication de la part des autres Staffeurs, j'vais te donner tes épreuves, en tant que MJ, t'en choisis une, et tu la postes à la suite de ta fiche :

Citation :
Raconte un combat de Meigetsu, que ce soit un assassinat ou une mêlée générale, je veux juste une description détaillée de tous les mouvements et de ce que pense Meigetsu.
ou
Situe ton perso dans la ville de ton choix, et fais le interagir avec la population, d'une manière ou d'une autre. Cette fois, je veux voir son comportement en société, qu'il soit forcé de parler avec les autres, ou qu'il le choisisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Pièces : 2
Date d'inscription : 02/10/2013
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 17 Jan - 17:51

Argh, prise à mon propre piège...
(Sinon c'est qui Teyndo ? =o) Et pas de problème pour les épreuves, elles me conviennent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Pièces : 3
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
200/200  (200/200)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Ven 21 Fév - 19:04

Citation :
Raconte un combat de Meigetsu, que ce soit un assassinat ou une mêlée générale, je veux juste une description détaillée de tous les mouvements et de ce que pense Meigetsu.

Voila 6 lunes que je suis partis, j'ai pourtant l'impression qu'il s'agit d'une éternité. Je fis escale dans une bourgade portuaire, qui accueillait des bateaux venant des quatre coin de ce vaste monde qu'est Aether, des navires clandestins aux cargaisons de vivres. Cette ville n'avait pas très bonne réputation, notamment la nuit tombée, et pourtant, c'est cette période de la journée que je favorisais. Seul quelques individus louches et la lune accompagnaient mes pas, mais dans cette foule ténébreuse, une ombre se distinguait, elle s'approchait sournoisement mais non discrètement. D'un instant, je mis la lame au cou de cet étrange individu qui s’intéressait à moi, mon sabre a l’horizontale, tenant la garde d'une poigne ferme, près a asséner le coups fatal.

-Il est réputé dangereux de se pavaner dans un tel endroit, au crépuscule, j’imagine que tu à une bonne raison de importuner à un moment pareil.

-J'ai... j'ai une excellente raison même d'être la, a vrai dire, il voudrait mieux que nous nous replions dans un endroit... plus sûr, à l'abri des regards.

-Malheureusement pour vous, je ne vous fais pas la moindre confiance...


Dis je en rapprochant d'un coups sec ma lame de sa gorge.

-J'en sais bien plus sur vous que vous pouvez en imaginer, vous ferez mieux de me suivre, je suis très sérieux.

Étrangement, mon instinct ne me commandait pas de l’exécuter ou de passer mon chemin, je voulais savoir de quoi il s'agissait, je n'avais pas grand chose à perdre, contrairement à lui. Je ne me doutais pas qu'il pourrait risquer autant. Je soupira, desserrant mon emprise sur la garde de mon sabre par la même occasion, lentement j'éloigna le tranchant de sa gorge, puis la rangea dans son fourreau, gardant toujours fermement une main dessus, au cas où.

Nous nous enfoncions plus profondément encore dans la pénombre, là ou même les plus téméraires hésitent à seulement jeter un regard du coin de l’œil. Au fond d'une ruelle sans sortie, un cul de sac, une faible lumière scintillait, elle émanait d'une porte donnant dans une auberge sinistre, le genre s'endroit où les individus patibulaires aiment se retrouver. Une petite fente a la hauteur des yeux s'ouvrit, me mettant a l'écart, j'observait celui qui m'avait interpellé, celui ci chuchotait ce qui semblait être un code, me pointant du doigt pour signaler que je devais être avec lui sûrement. d'un regard dérangé , l'homme ouvrit la porte et nous laissa pénétrer dans les lieux. On pouvait voir des tables remplis de bandits qui jouaient aux carte, en buvant de la bière, tout en draguant les serveuses, jusqu’à les agresser, ou simplement aiguisaient la lame de leurs couteaux.

L'homme pris place sur une table vide, où se tenait simplement deux chaises l'une en face de l'autre. Il désigna la deuxième, refusant de m'asseoir, deux grands gaillards se placèrent a mes flancs, laissant passer un soupir, je pris place sur ma chaise sans faire d'histoire, sortant mon carnet de haïku, notant quelques rimes, inspirées de ce lieu décadent.

-Alors comme ça tu aime les haïku, nous somment donc des hommes d'art toi et moi, nous savons prendre le temps d’apprécier la beauté, aussi éphémère soit elle. tu préfère ne pas parler, bien, fais comme il te plais. J'ai beaucoups entendu parlé de toi, grâce à mes sources tout autour du pays. J'ai eu vent que tu cherchais des réponses à la mort de ta bien aimée... ne t’inquiète pas, je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu mais tu comprend, si tu travaille pour moi, nous serons riche tout les deux tu sais ? Et je pourrais te dire tout ce que je sais sur cette histoire, tu es assez intelligent pour comprendre tout ça petite tête.

Je ne pu m’empêcher de lâcher un petit ricanement sarcastique, cet homme cherchait seulement a m'apprivoiser pour en faire son toutou qui exécuterais ses ordres à la lettre, à condition de me payer et de me donner certaines informations, cet homme était corrompu jusqu’à l'os par l'avarice, un tel individu ne méritait même pas d'avoir sa place en ce monde.

-Je ne te pensais pas minable au point de croire que ton petit numéro allait marcher sur moi, tu pense vraiment m'avoir avec ça ?

-Tu ne comprend pas mon gars, c'est moi qui tire les ficelles, et donc c'est moi qui pose les question, toi tu me sers ou tu clamse, à toi de choisir, mais comme tu ne m'a pas l'air très coopératif...

Sur le coups, les deux gardes postés a coté de moi sortirent tout deux un sabre et me fendirent, seulement ce n'est pas du sang qui gicla, il n'en fut que d'une brume noire qui s'évapora tel une ombre. Un sifflement se fit entendre, l'un des vigiles se fit attraper la gorge par une sorte de câble, se serrant le coups, des kunaïs plantés dans sa nuque reliés au câble, d'un coups sec, le câble se referma et lui trancha la tête, celle ci, après être tombée au sol, roulants aux pieds du "chef" de cet mascarade, laissant un corps sans vie, qui laissa une flopée de sang voler vers la foule présente dans toute la salle. La musique s’arrêta, et le silence pris place, chacun étant pétrifié par ce qui venait de se produire, personne n'avait réalisé comment tout cela s'était passé. Leur regard se tourna vers le plafond, entre les poutres de la fondation, une lueur scintillait, prononçant ce mot "Jougen".

Tel un éclair, je fronda sur le deuxième garde, ma lame hors de son fourreau, celle ci avait une lueur blanche inhabituelle, signe de l'art lunaire. Fendant littéralement en deux le corps du malheureux, celui ci tomba des deux cotés, sur le sol maintenant écarlate de l'auberge. Les simples joueurs et les serveuses prirent la fuite, laissant un courant d'air envahir les lieux, mais l'homme qui m'avait amené ici avait pris la fuite, et visiblement ses hommes se semblaient pas vouloir ni me laisser le poursuivre, si me pardonner la mort de leurs collègues. Ils prirent la forme la forme d'un cercle autour de moi, je pouvais simplement m’éclipser pour m'enfuir mais ils étaient trop dangereux pour les laisser en vie.

Le premier qui engagea les hostilité n'avait pas l'air très coriace, il fonça tête baissés vers ma position, gueulant de toute ses forces, son arme en l'air. Sans trop de difficulté pour l'esquiver, je planta mon gantelet dans son visage, enfonçant la pointe de mes doigts, celui ci grognait de douleur. Je l'envoya valser sur le groupe, qui, en voyant leur compagnon a terre, prirent tous l'initiative de me foncer dessus, comme je l'avais prévu. j'empoigna le crane de deux compères pour prendre appuis, m'élevant en l'air, tout en rapprochant leurs corps, tout deux finissants par s'empaler avec leurs armes. Retombant a terre, je bloqua de justesse un coups asséné par derrière, fendant la lame du coupable par le tranchant de la mienne, exécutant plusieurs hommes au passage. Je n'avais que peu de temps a perdre, pour ne pas risque de perdre la trace de leur chef. D'un demi quart de lune suivit d'un 3/4 formé par ma lame, je du user de mon art lunaire encore une fois, attachant des câbles a ma lame, la vague de bandit se referma sur moi.

-Mikasuki... Kagen.

Dans un éclat, tel un rayon de lune je fendis les air, me trouvant au dessus de la foule qui se bousculaient pour frapper du vent, je fis tournoyer ma lame à une vitesse hallucinante, retombant en un instant sur le groupe de bandits. La bataille, aussi courte aurait elle été, fut un théâtre sanglant, donc le dénouement n'était finalement inconnu pour personne. Ne laissant que désolation et mort derrière moi, je savais que je devais un meurtrier, et que ma quête allait coûter bien des vies, mais je me devais de retrouver cet homme pour l'instant.

Courant de toute ses forces dans la plaine où le vent était glacial, l'homme s’effondra, essayant de reprendre pieds, quelque chose le retenait. La lune, de son œil gigantesque au milieu des cieux, laissa passer un rayon qui pris place autour de la scène. Étrangement cette lueur émettait une force qui semblait l'affaiblir, quand il se retourna il compris que son destin fut scellé.

-Tu disais que nous étions tout deux des hommes d'art, que nous prenions le temps d'apprécier les choses éphémères, mais tout deux nous sommes bien différemment mais pourtant si proches. Nous n'avons pas de regrets à faire des choses horribles pour nos objectifs... seulement, je réalise que mes agissements sont mauvais, contrairement a toi.

-Je t'en supplie, ne me tue pas? Je te payerais bien plus, toi et moi, nous régnerons sur le monde, tu ne va pas gâcher cette opportunité n’est ce pas ?

-.... Tu te ridiculise par ton ignorance, encore une fois, je ne pense pas te l'apprendre, mais il existe un proverbe que j'ai fais mien, il dit... ne défie jamais qui n'a rien a perdre. Tes informations, je n'en ai guère besoin, si c'est le seul moyen de les acquérir.

-Non, attend, réfléchis à ce que tu fais...

-Tu m'inspire pour mes haïku, tiens, je sais. Tu dis prendre le temps de profiter de la beauté, aussi éphémère soit elle, désormais tu va pouvoir profiter de la beauté d'une mort aussi éphémère possible, je te l'assure...

Malgré ses cris de supplice, je n'en fit rien, prenant en main mon deuxième sabre. Celui ci avait une signification importante a mes yeux, il était bien plus qu'une simple lame, mais l'incarnation de ma propre âme, souillée par la rage que m'avait apportée la mort de ma bien aimée. Cette nuit, seul le sang coula à flot. Cette mort n'allait en aucun cas rassasier ma haine, que je gardait enfouie au plus profond de moi, mais je savais désormais que ma route ne serait que plus difficile encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 154
Pièces : 2674
Date d'inscription : 24/06/2012

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Sam 22 Fév - 16:42

Epreuve : Samourai Gaiden

Orthographe : 1/2 < Bon, "je fondra", toussa, c'est assez étrange. Du coup, je peux pas te donner une bonne note là dessus, mais on a vu pire, donc c'pas si mal.

Présentation :  1,5/2 < On voit assez mal qui parle, puisque la seule différence, c'est la première lettre, mais c'est joli. Veille à arranger ça, et tout ira bien.

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) : 2/3 < Pas de répétitions. C'est parfois un peu le bordel, mais personnellement, je visualise bien, et du coup, ça pose pas trop d'problème. Après, je peux pas non plus oublier quelques mots étranges, et le bordel latent.

Contenu : 2,25/3 < Certes, c'est cliché, mais je te demandais pas d'inventer une histoire fabuleuse. Du coup, là, je te demandais une scène de combat, et, bah. C'une scène de combat. Donc franchement, j'aime bien, voire beaucoup. C'est dynamique, y'a quelques imprécisions, mais rien de bien grave...
Le seul truc que je condamne, c'est que l'ambiance est hyper violente, tu parles du sang, toussa, mais... vu le perso, t'aurais pu simplement décrire les gerbes de sang, avec des jolies comparaisons. C'est autant ça que je te demandais qu'une simple scène d'action : le fait de voir la poésie dans la violence.


Total : 6,75/10 Une épreuve pas trop mal réussie, mais j'attendais plus de poésie, je le reconnais. M'enfin, de toutes façons, IR a aussi pour vocation de voir évoluer les gens, si tout était parfait, y'aurait même pas besoin de MJ =D Et, de notre point de vue, voir évoluer les gens nous fait évoluer aussi. Donc je suis très clairement pour ta validation =D

Total : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Pièces : 2
Date d'inscription : 02/10/2013
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Sam 22 Fév - 19:49

Orthographe : 1,5/2 : Quelques maladresses restantes il est vrai, mais moins d'incohérence dans les temps que la première fois et quelques tournures de phrases sympathoches.
Présentation :  1,5/2 : Ça manque peut être un peu de couleur, mais le tout reste clair. Les dialogues sont bien séparés des descriptions narratives, c'est donc lisible et c'est cool !
La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) : 2,5/3 : Contrairement à mon voisin du dessus, je ne me suis pas égarée dans le récit, ce qui est une nette amélioration par rapport à ta présentation ! Je surnote peut-être un peu sur cette partie, mais je note ici surtout le progrès qui a été fait fait depuis la première rédaction. Et pour moi, c'est le jour et la nuit.
Contenu : 2,5/3 Une épreuve dynamique et claire. On cerne facilement l'ambiance de la scène et même si quelques termes sont un peu maladroits, on cerne facilement le fil de l'histoire et se laisse entrainer rapidement dans l'action. Je ne me suis pas ennuyée un instant à lire ton épreuve tandis que la lecture de la présentation de ton perso avait été un peu... Laborieuse pour ma part. Par contre, je regrette ne pas avoir lu un de ces fameux Haïkus. Puisqu'ils sont mentionnés à plusieurs reprises dans ton histoire, on imagine qu'ils sont importants pour les deux personnages, et du coup on s'attend à en entendre (en l’occurrence en lire) quelques uns. Des poèmes lâchés comme des piques à un moment précis, pour conclure une argumentation frappante ou une attaque. La classe ultime quoi. Mais non, on reste un peu sur notre faim...

Total : 8/10 Franchement, j'aime bien cette épreuve. Je trouve que tu as fait de gros progrès entre ta présentation et celle-ci, et le fait que tu te sois donnée la peine en réalité de rédiger 2 épreuves totalement différentes prouve bien que tu es capable de prendre en compte les conseils que l'on te donne afin de t'améliorer. Et ça, ce n'est pas à la portée de tout le monde !

Du coup je surnote peut-être un peu, mais à mes yeux ta capacité de progrès est telle qu'elle doit être encouragée. Et vu la facilité et la rapidité avec laquelle tu t'améliores, je m'attends à lire bientôt de jolis récits de ta part.
Waouf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   Mer 12 Mar - 11:46

T'as pas vraiment besoin de ma notation vu qu'ils l'ont fait pour moi. J'aimerais que tu génères ta feuille de personnage s'il te plait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.1fr1.net

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai perdu mon âme... quand j'ai perdu celle que j'aimais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Quand on est perdu faut pas bouger [pv Léa]
» C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut - Julia
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginary Rebirth :: Administration :: Fiches personnages :: Fiches terminées-